acer griseum 1acer griseum 2acer griseum 3

CATEGORIE : Arbres

NOM COMMUN : Erable à écorce de papier ; Erable cannelle

NOM LATIN : Acer griseum

FAMILLE : Acéracées

HAUTEUR : De 8 à 10 mètres. Etalement de 4 à 6 mètres.

TYPE FEUILLAGE : Caduc

FLORAISON : Floraison au mois de mai de fleurs en grappes pendantes jaune verdâtre sans grand intérêt. Comme pour la plupart des érables, les fruits sont appelés couramment des disamares (hélicoptère à deux ailes), de 3 à 5 centimètres de long. Pour information, un fruit composé d’une seule aile s’appelle une samare.

EXPOSITION : Soleil ou mi-ombre

DESCRIPTION : Magnifique petit arbre à l’écorce luisante brun cannelle, s’exfoliant en lanières, cette particularité le démarquant largement des autres érables. Port érigé s’étalant avec l’âge. Feuilles opposées (comme tous les Acers), vert grisâtre, composées de trois folioles qui prennent à l’automne une très belle teinte orange puis rouge écarlate.

ENTRETIEN : Comme la plupart des érables, celui-ci nécessite une terre acide, exception faite de l’Acer monspessulanum, de l’Acer negundo et de l’Acer cappadocicum. Il n’a pas besoin pour autant de terre de bruyère. Une terre légèrement acide lui convient parfaitement. L’Acer griseum redoute surtout le dessèchement dû à un sol sec. Très bonne rusticité jusqu'à -25°C. Pas de taille particulière, sauf éventuellement une taille de formation ou la suppression de branches mal placées ou mortes.

MULTIPLICATION : Possibilité de bouturage ou de semis après stratification (action consistant d’une part à ramollir les graines et d’autre part, à maintenir une humidité fraîche qui va permettre une meilleure germination), mais très peu de résultat probant.

MALADIE : L’Acer griseum est sujet à l’attaque de la maladie dite “des taches noires” ou "tache goudronneuse". Cette maladie cryptogamique nommée rhytisma acerinum, apparait entre août et septembre sur les feuilles d’érable, sous la forme de taches circulaires, noires et goudronneuses de 1 centimètre de diamètre. Ses attaques sont d’autant plus virulentes que le printemps est frais et pluvieux. Les sujets plus âgés risquent l’apparition de chancre.

CONSEILS : L’érable cannelle fut introduit en Europe en 1901. Utilisation principalement en isolé. De part sa taille modeste et sa croissance lente, Il conviendra parfaitement aux petits jardins.