diospyros kaki 1diospyros kaki 2diospyros kaki 4diospyros kaki 5

CATEGORIE : Arbres

NOM COMMUN : Kaki ; Kaki du Japon ; Plaqueminier ; Plaqueminier de Chine

NOM LATIN : Diospyros kaki

FAMILLE : Ebénacées

HAUTEUR : De 10 à 12 mètres. Etalement de 6 à 8 mètres.

TYPE FEUILLAGE : Caduc

FLORAISON : Petites fleurs Insignifiantes, blanc crème en juin ou juillet selon le climat. A l’issue de la floraison, spectaculaire production de fruits comestibles très riches en vitamines “C”, vert brillant virant au jaune orangé dès les premiers froids. Malgré la chute des feuilles, ceux-ci restent sur l’arbre pendant l’hiver donnant au plaqueminier de Chine un aspect aussi étrange que beau. Les fruits devenus blets sont les meilleurs.

EXPOSITION : Soleil

DESCRIPTION : Le Diospyros kaki est un arbre à croissance lente, au port arrondi, rustique résistant à des températures de l’ordre de -18°. Ses grandes feuilles (15cm environ), ovales, vert foncé brillant, prennent une belle teinte pourpre à l’automne. Il fut introduit en Europe en 1796 et il ne s’est répandu dans les parcs et jardins qu’à partir des années 1850.

ENTRETIEN : Le Plaqueminier nécessite, à partir du mois de novembre sur les sujets âgés, une taille qui consiste à supprimer les rameaux morts et à un élagage de la ramure permettant une meilleure pénétration de la lumière. Il aime les sols riches et bien drainés et redoute le calcaire et l’humidité. Il adore les expositions ensoleillées, mais il est nécessaire de le protéger des vents froids dans le nord de la France.

MULTIPLICATION : Greffage au printemps.

MALADIE : Il y a peu de parasites sur le Kaki du Japon, cependant les deux plus graves sont :

  • La mouche méditerranéenne (Ceratitis capitata) qui pond des œufs sous la peau des fruits et dont les larves envahissent la chair les rendant immangeables.
  • La maladie du collet (Bacterium tumefaciens) est provoquée par des bactéries. Les feuilles et branches prennent une teinte anormale (jaunissement).

CONSEILS : Utilisation en isolé dans les parcs ou les grands jardins. Sur les jeunes sujets, n’oubliez pas de tuteurer les branches qui peuvent casser par le poids des fruits trop lourds. La fructification du Kaki du Japon ne s’effectue que sur des arbres âgés d'au moins cinq ou six ans et lors de la cueillette, les fruits ne doivent pas être arrachés à la main mais coupés à l’aide d’un sécateur.