eleutherococcus sieboldianus 1eleutherococcus sieboldianus 2eleutherococcus sieboldianus 3

CATEGORIE : Arbustes caducs

NOM COMMUN : Acanthopanax panaché

NOM LATIN : Eleutherococcus sieboldianus ‘Variégatus’

FAMILLE : Araliacée

HAUTEUR : De 2,50 à 3 mètres. Etalement de 1,50 à 2 mètres.

TYPE FEUILLAGE : Caduc

FLORAISON : Apparition de fleurs blanches étoilées et légèrement parfumées au mois de mai ou juin, selon la région. A l’issue de la floraison, production de petits fruits noirs.

EXPOSITION : Soleil ou ombre légère

DESCRIPTION : Arbuste compact à croissance moyenne, aux branches souples et arquées. Ses feuilles, très décoratives, sont composées de folioles ovales et dentées de couleur vert marginé de blanc crème. Cette variété résiste à des températures qui avoisinent les -15°C. Attention... l’Eleutherococcus sieboldianus est pourvu d’épines à la base du pétiole des feuilles.

ENTRETIEN : Arbuste de culture facile, redoutant l’humidité stagnante, qui a une prédilection pour les sols légèrement humides et bien drainés. Pas de taille particulière, juste la suppression, avant le départ de la végétation, des branches mortes ou mal placées pour ne garder que celles qui sont vigoureuses et de maintenir ainsi un port esthétique.

MULTIPLICATION : Par bouturage.

MALADIE : Arbuste très résistant aux maladies et aux insectes, hormis de tant à autre une attaque de pucerons.

CONSEILS : Utilisation dans les massifs d’arbustes ou pour la culture en bac. Dans le cas d’une exposition trop à l’ombre, le feuillage se teintera principalement en vert. , il est dommage que l’Acanthopanax panaché soit méconnu, car il mérite largement une place dans le jardin.