nerium oleander 1nerium oleander 2nerium oleander 3

CATEGORIE : Arbuste feuillage persistant

NOM COMMUN : Laurier rose

NOM LATIN : Nerium oleander

FAMILLE : Apocynacées

HAUTEUR : De 3 à 4 mètres. Etalement de 1,50 à 2 mètres.

TYPE FEUILLAGE : Persistant

FLORAISON : Production de fleurs parfumées, simples ou doubles, blanches, jaunes, roses, saumon ou rouges de juin à octobre selon la région.

EXPOSITION : Soleil

DESCRIPTION : C’est peut être l’un des arbustes à fleurs le plus connu et certainement le préféré des femmes. Le Nerium oleander à un port dressé et est peu rustique (résiste à-10°C). Ses feuilles vert foncé sont étroites, lancéolées et persistent l’hiver. Les fleurs du laurier rose apparaissent aux extrémités des branches de l’année.

ENTRETIEN : Pas de taille particulière, mais il faut rabattre les branches trop vigoureuses ou pendantes. cela lui confèrera un port compact et touffu. Après un hiver trop rigoureux, quelques feuilles vertes apparaissent aux extrémités des branches. Avant d’arracher le pied, rabattez le au printemps au ras du sol, il y a de forte chance pour que celui-ci reparte. Sa floraison est importante et sa croissance relativement rapide, procédez à un apport régulier d’engrais. Durant les fortes chaleurs, et si votre Laurier rose est en bac ou en pot, arrosez le copieusement pour maintenir une floraison abondante. Le laurier rose nécessite une exposition ensoleillée pour prospérer.

MULTIPLICATION : Prélevez des boutures en avril ou mai, puis faîtes les prendre racines dans l’eau avant de les mettre en terre.

MALADIE : Risque de pucerons, cochenilles et chancre. A titre préventif, effectuez un traitement de bouillie bordelaise. Cela ne peut que lui être profitable.

CONSEILS : Le laurier rose, selon la région, peut se cultiver dans les jardins ou sur les terrasses en isolé, massifs, haies ou bacs. Le Nérium oleander est considéré comme une plante d’orangerie (citronnier, oranger, bougainvilliers etc.). Il est impératif, pour les régions au climat vigoureux, de le rentrer en serre ou sous véranda ou tout simplement de le protéger par un voile d’hivernage. Attention ! L’ingestion des feuilles, fleurs et branches est extrêmement toxique et provoque des troubles cardiaques chez un adulte.