pyracantha coccinea 1pyracantha coccinea 2pyracantha coccinea 3

 

 

CATEGORIE : Arbuste feuillage persistant

NOM COMMUN : Buisson ardent ; Pyracantha

NOM LATIN : Pyracantha coccinea

FAMILLE : Rosacées

HAUTEUR : De 3,50 à 4 mètres. Etalement 2 à 2,50 mètres.

TYPE FEUILLAGE : Persistant

FLORAISON : En mai ou juin selon la région. Floraison très dense de petites fleurs blanches en corymbes. Fructification à l’automne de petites baies jaunes, oranges ou rouges selon la variété, très décoratives, qui se transforment, durant la période hivernale, en un mets très apprécié des oiseaux, et surtout les merles.

EXPOSITION : Soleil ou mi-ombre

DESCRIPTION : Arbuste au port étalé et irrégulier, dont les tiges principales portent des rameaux courts pourvus d’épines redoutables (3 à 4 cm). Feuillage persistant constitué de petites feuilles ovales vert foncé et brillant, vert pâle au revers. Le Pyracantha coccinea est rustique, il résiste facilement au froid. Jusqu'à –15°C.

ENTRETIEN : Peu difficile pour la nature du sol, même calcaire. Le Pyracantha coccinea convient parfaitement en haie défensive. A la plantation, espacez les pieds entre eux de 50 à 70 centimètres maximum, en n’oubliant pas de croiser les branches afin d’obtenir un mur végétal qui évite ainsi l’intrusion animal ou humaine. Réitérer cette opération régulièrement sur les deux premières années. A l’issue de la floraison, au printemps, procédez à une taille légère pour les haies et plus sévère pour les sujets en isolé ou en massif.

MULTIPLICATION : Par bouturage au mois d’août ou par marcottage.

MALADIE : Arbuste très résistant aux insectes, sensible à la tavelure (maladie cryptogamique qui provoque une chute prématurée des feuilles et l’apparition de taches noires sur les fruits).

CONSEILS : Utilisation en isolé, en massif et en haie de type défensive. Les fruits sont modérément toxiques occasionnant des symptômes d’irritation gastro-intestinale (source centre anti poison). Attention ! protégez-vous les mains avec une bonne paire de gants, car les épines du Pyracantha sont redoutables.