acer palmatum dissectum orangeola 1acer palmatum dissectum orangeola 2acer palmatum dissectum orangeola 3acer palmatum dissectum orangeola 4

CATEGORIE : Plantes de terre de bruyère

NOM COMMUN : Erable du Japon 'Orangeala'

NOM LATIN : Acer palmatum Dissectum 'Orangeala'

FAMILLE : Acéracées

HAUTEUR : De 1,50 à 2 mètres. Etalement de 1,50 à 2 mètres.

TYPE FEUILLAGE : Caduc

FLORAISON : Apparition, au mois de mai, de petites fleurs rouges, discrètes, masquées en partie par le feuillage et ne constituant pas un intérêt principal. Comme pour la plupart des érables, les fruits sont appelés couramment des disamares (hélicoptères à deux ailes), de 3 à 5 centimètres de long. Pour information, un fruit composé d’une seule aile s’appelle une samare.

EXPOSITION : Soleil ou mi-ombre.

DESCRIPTION : La particularité de cet érable Japonais réside dans son feuillage finement découpé au port étalé et retombant. Ses feuilles profondément découpées, prennent une coloration pourpre-orangé au printemps, puis vert-pourpre en été et termine rouge orangé à l’automne. L’Acer palmatum Dissectum 'Orangeala' a été primé par la Société Royale Horticole. Comme la plupart des acers, il redoute le dessèchement dû à un sol sec et les vents froids du nord. Sa croissance est très lente (environ 20 cm par an), il résiste facilement à des températures allant jusqu'à -15°C.

ENTRETIEN : Afin d’obtenir une bonne végétation, les acers palmatum nécessitent un sol frais, acide et dépourvu de calcaire, sauf quelques régions de l’ouest de la France. L’enracinement de ces végétaux est faible, une épaisseur de 50 à 60 centimètres de véritable terre de bruyère (pH inférieur à 7) ou d’un mélange de terreau et de terre de bruyère, leurs convient parfaitement. Pas de taille particulière, sauf si l’on désire supprimer une branche mal placée ou morte, dans ce cas effectuer l’opération entre le mois de novembre et février. Durant les fortes chaleurs, surveillez l’arrosage. Evitez surtout la terre “dite de bruyère”, moins chère et de très, très mauvaise qualité, privilégiez la véritable “terre de bruyère”, idéale pour ce type de plante.

MULTIPLICATION : Multiplication essentiellement par greffage.

MALADIES / PARASITES : Durant un été chaud et sec, manque d’humidité au niveau du sol, fort risque d’apparition d’araignées rouges. Les érables du Japon sont également sujets à la “verticilliose”, un champignon provoquant le dessèchement rapide de certaines branches. A l’heure actuelle, il n’y a pas de remède miracle, les produits anticryptogamiques sont sans effet, seule la suppression de la branche incriminée peut limiter la propagation du champignon.

CONSEILS : Utilisation en isolé sur une pelouse ombragée par de grands arbres ou dans un sous bois en association avec des rhododendrons, camélias, azalées etc. Ce sont également d’excellentes plantes pour les terrasses, patios, balcons,  avec une très bonne tenue en bacs. Pour information : L’acer palmatum fût introduit en Europe en 1801 et le nom d’espèce, palmatum fait référence à la forme de la feuille, qui rappelle celle d’une main. Plantes utilisées couramment dans la culture du Bonzaï.