Quelle exposition ?

Planter un arbuste ou une plante vivace… rien de bien compliqué ! Mais choisir le végétal en fonction de l’exposition cela est beaucoup moins aisé. Ce petit tutoriel, est là pour vous aider à choisir la plante par rapport à l’exposition que vous avez à lui offrir.

 

Au Nord…

Le soleil ne vient que très peu, sauf en plein été ou celui-ci, au firmament, fait une timide percée. De cette orientation il en découle, une situation fraîche et presque toujours ombragée. Il faut veiller au vent qui, durant l’hiver, en période de gel peut bruler les bourgeons ou fleurs hivernales. Par contre, à l’inverse, l’exposition nord rend la végétation beaucoup plus tardive ce qui est souvent recherché et les floraisons beaucoup plus longues du fait de la fraicheur.

Pour ma part, je pense que la plante la plus à même à supporter cette exposition est l’Hydrangea petiolaris ou plus communément l’hortensia grimpant qui s’élève seul sur les murs sans les endommager et donne au mois de juin une magnifique floraison de fleurs blanches. Il existe bon nombre de plantes qui tolèrent cette exposition dont voici une liste non exhaustive. Il va de soi, qu’il faut impérativement éviter les plantes de soleil qui ne résisteront pas à cet emplacement.

quelle exposition 2

Arbustes :

Azalée (Azalea)

Bambou (Phyllostachys)

Camélia (Camellia japonica)

Cognassier du Japon (Chaenomeles speciosa)

Erable du japon (Acer palmatum)

Fusain persistant (Euonymus japonicus)

Hortensia (Hydrangea)

Houx commun (Ilex aquifolium)

Mahonia (Mahonia aquifolium)

Etc...

quelle exposition 1

Plantes grimpantes : 

Hortensia grimpant (Hydrangea petiolaris)

Hortensia grimpant du Japon (Schizophragma hydrangeoïdes)

Kiwy (Actinidia kolomikta)

Vigne vierge (Parthenocissus)

Etc…

quelle exposition 3

Plantes vivaces :

Anémone du japon (Anemona hupehensis)

Fougère (Pteridium aquilinum)

Hosta (Hosta plantaginea)

Hypericum calycinum

Ligulaire (Ligularia)

Pachysandre du Japon (Pachysandra terminalis)

Pervenche (Vinca minor)

Rose de noël (Helleborus niger)

Sagine subulée (Sagina subulata)

Etc…

 quelle exposition 4

Plantes saisonnières :

Bégonia (Begonia)

Coléus (Coleus)

Cyclamen de Perse (Cyclamen persicum)

Fuchsia (Fuchsia)

Impatience (Impatiens)

Plectranthus (Plectranthus)

Etc…

quelle exposition 6

Au Sud…

Cette exposition est la situation privilégiée pour toutes les plantes gélives. En effet elle bénéficie d’un maximum d’ensoleillement et de chaleur en milieu de journée, mais à l’inverse favorise le développement des maladies cryptogamiques et des insectes (Oïdium, pucerons etc.…) et peut provoquer un dessèchement sur certaines plantes si celles-ci ne sont pas suffisamment arrosées. Attention aux plantes en pots !

Beaucoup de plantes peuvent convenir pour cet emplacement, mais ma préférence va pour la Bignone (Campsis) dont l’importante floraison illumine le jardin. Ci-dessous une liste de quelques plantes correspondant à cette exposition, il va de soi qu’il en existe bien d’autres, aussi, si vous avez un doute sur l’exposition d’une plante, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre pépiniériste habituel.

quelle exposition 10

Arbustes :

Ciste (Cistus x purpureus)

Grenadier (Punica granatum)

Laurier rose (Nerium oleander)

Lavande (Lavandula officinalis)

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica)

Olivier (Olea europaea)

Rince bouteille (Calistemon)

Rosier (Rosa)

Sauge d'Afghanistan (Perovskia atriplicifolia)

Etc…

quelle exposition 7

Plantes grimpantes :

Bignone (Campsis radicans)

Capucine tricolore (Tropæolum tricolor)

Clématite du père Armand (Clematis armandii)

Jasmin (Jasminum officinalis)

Passiflore (Passiflora caerulea)

Etc…

quelle exposition 12

Plantes vivaces :

Achillée (Achillea)

Agapanthe (Agapanthus)

Coreopsis (Coreopsis)

Gaura (Gaura)

Lin de Nouvelle-Zélande (Phormium)

Millepertuis (Hypericum perforatum)

Montbretia (Crocosmia)

Œillet mignardises (Dianthus plumarius)

Rudbeckia (Rudbeckia)

Sédum (Sedum)

Tritoma (Kniphofia uvaria)

Etc…

quelle exposition 11

Plantes saisonnières :

Bidens (Bidens)

Dimorphoteca (Osteospermum)

Dipladénia (Mandevilla sanderi)

Gazania (Gazania)

Géranium zonale (Pélargonium)

Scaevola (Scaevola æmulus)

Etc…

quelle exposition 9

A l’Est…

Exposées à l’Est, les plantes bénéficient dès le matin d’une situation ensoleillée plus ou moins tôt selon la saison. C’est l’une des expositions les plus difficiles pour toutes les plantes craignant le gel ou gourmandes de soleil. En effet, le soleil disparaît rapidement, les vents d’Est sont froids et desséchants et n’apportent que très peu de pluie. L’hiver, le soleil levant dégèle rapidement les feuillages occasionnant d’importants dégâts sur les bourgeons ou les jeunes pousses.

A l’inverse, cette exposition préserve les fleurs aux couleurs pastel et les floraisons sont beaucoup plus longues que les autres expositions. Un grand nombre de plantes s’inscrivent pour cette situation, mais j’aurais une préférence pour l’arbre à perruques (Cotinus coggygria), arbuste au magnifique feuillage pourpre, très résistant et supportant bien la taille.

quelle exposition 17

Arbustes :

Arbre à perruques (Cotinus coggygria)

Aucuba du Japon (Aucuba japonica)

Corête du Japon (Kerria japonica)

Cornouiller blanc 'Elegantissima' (Cornus alba)       

Hortensia (Hydrangea)

Houx (Ilex)

Laurier tin (Viburnum tinus)

Mahonia (Mahonia X media)

Physocarpus (Physocarpus opulifolius)

Seringat (Philadelphus coronarius)

Spirée Goldflame (Spiraea x bumalda 'Goldflame') 

Viorne (Viburnum plicatum)

Etc…

quelle exposition 21

Plantes grimpantes :

Chèvrefeuille (Lonicera peryclymenum)

Clématite à grandes fleurs (Clematis)

Akébie (Akébia quinata)

Etc…

quelle exposition 15

Plantes vivaces :

Arum (Zantedeschia aethiopica)

Hosta (Hosta)

Hellébore (Helleborus)

Pivoine herbacée (Paeonia lactiflora)

Etc…

quelle exposition 5

Plantes saisonnières :

Fuchsia (Fuchsia)

Zinnia (Zinnia elegans)

Impatiens (Impatiens)

Etc…

quelle exposition 13

A l’Ouest…

L’exposition Ouest est la plus humide dans la plupart des régions de France, ombragée jusqu'à midi. Elle bénéficie d’un ensoleillement maximal l’après midi et peut devenir très brulante. C’est également une situation éventée, et il est important de sélectionner des végétaux qui ne craignent pas le vent.

En revanche, cette situation est idéale pour les fleurs qui s’ouvrent lentement. Il est à noter également que les végétaux qui subissent un gel nocturne important peuvent dégeler lentement ce qui est préférable à un dégel trop brutal. Pour ce type d’exposition, ma préférence va pour l’Oranger du Mexique (Choisya ternata), arbuste résistant aux vents, au feuillage brillant, à la floraison abondante blanche et parfumée une première fois en mars ou avril et une deuxième fois moins importante en automne.

 quelle exposition 18

Arbustes :

Camélia d’automne (Camellia sasanqua)

Camélia du Japon (Camellia japonica)

Hortensia (Hydrangea macrophylla)

Magnolia Susan (Magnolia X ‘susan’)

Oranger du Mexique (Choisya ternata)

Pittosporum du Japon (Pittosporum tobira)

Spirée (Spiraea japonica)

Etc…

 quelle exposition 19

Plantes grimpantes :

Akébie (Akébia quinata)

Clématite (Clematis)

Glycine de Chine (Wisteria chinensis)

Etc…

 quelle exposition 22

Plantes vivaces :

Œillet mignardise (Dianthus plumarius)

Pivoine arbustive (Paeonia suffruticosa)

Pivoine herbacée (Paeonia lactiflora)

Etc…

quelle exposition 20

Plantes saisonnières :

Diascia (Diascia)

Héliotrope (Heliotropium)

Pétunia / Surfinia (Petunia x 'Surfinia')

Scaevola (Scævola aemula)

Tabac (Nicotiana)

Etc…

quelle exposition 8

Bonne plantation !