Comment nourrir les oiseaux en hiver ?

Écrit par Jardico

 

Quand nourrir les oiseaux en hiver ?

 

Si l’on veut faire correctement les choses pour nos oiseaux, il faut les nourrir uniquement à la mauvaise saison.

nourrir les oiseaux en hiver 1

Le nourrissage s’effectue globalement de la mi-novembre à la fin mars permettant ainsi qu’ils passent facilement les périodes de grands froids. Cependant Il est fortement déconseillé de nourrir les oiseaux tout au long de l’année, il ne faut en aucun cas créer une dépendance ce qui viendrait à rompre le mécanisme de la chaine alimentaire. Ils doivent chercher le reste du temps eux même leur nourriture. 

 

Où placer les mangeoires et l’abreuvoir ?


Voici quelques conseils pour la mise en place d’une mangeoire, pour le choix de celle-ci, la grande distribution en propose une panoplie, mais certaines ne sont pas toujours de bonne qualité ou inadaptées, optez pour un modèle simple et discret.

  • Placer votre abreuvoir dans un endroit dégagé, éloigné des murs, buissons et branches latérales afin d'éviter qu’un prédateur ne s’y cache. 
  • Pensez à nettoyer régulièrement les abreuvoirs.

 nourrir les oiseaux en hiver 2

  • Placer vos mangeoires à une hauteur minimum de 2 mètres dans un arbuste au feuillage caduque, sur un poteau ou sur un mur.

nourrir les oiseaux en hiver 3

  • Pour une hygiène irréprochable, nettoyer vos mangeoires à l’eau chaude savonneuse une fois par mois.

nourrir les oiseaux en hiver 4 

  • Assurer une continuité dans l’approvisionnement.

 nourrir les oiseaux en hiver 5

 

Quelle nourriture donner aux oiseaux ?

 

Pour les oiseaux granivores : Verdier, Mésange, Gros-bec, Pinson…

  • Les graines de tournesol (non grillées et non salées) si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides.
  • Cacahuètes (non grillées et non salées).

 

Bon à savoir : Les graines de tournesol et de cacahuètes (non salées et non grillées) leurs apportent de l’énergie sous forme d’amidon (Sucres et glucides) qui permettent aux oiseaux le maintien de leur température corporelle.

 nourrir les oiseaux en hiver 6 

Pour les oiseaux insectivores : Rouge-gorge, Troglodyte mignon, Accenteur mouchet…

  • Pain de graisse végétale simple, si possible à base d'huile de colza.
  • Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes.
  • Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées).
  • Graines de millet, d’avoine, chanvre, blé, maïs.
  • Fruits décomposés (pomme, poire, raisin).
  • Amandes, noix, noisettes.

 

Régime spécial : Bouvreuil, Fauvette… 

  • Bouvreuil : Privilégiez les graines de frêne, ronce, rumex, ortie.
  • Fauvette : Privilégiez les graines de cardère.


Vous pouvez réaliser vous-même des boules de mélange graisse/graines avec de la margarine végétale. Sachez cependant que les boules de graisse sont sensibles aux grands froids et qu’elles peuvent geler. 

 nourrir les oiseaux en hiver 7

 

Les aliments toxiques pour les oiseaux 

 

Les noyaux et les pépins de fruits : Les noyaux des fruits (abricots, pêches, cerises, prunes…) ainsi que les pépins de poires et de pommes contiennent du cyanure.

  1. L’ail, l’oignon et l’échalote : Ces bulbes contiennent des composés soufrés et ont une action toxique sur les globules rouges.
  2. L’avocat : Les feuilles de l’avocatier contiennent de la persine, substance toxique pouvant provoquer une insuffisance cardiaque.
  3. La pomme de terre crue : Elle contient un alcaloïde appelé communément, la solanine, qui est notamment responsable de troubles digestifs.
  4. Le sel : Aliment qui peut être particulièrement attrayant pour les oiseaux, cependant ces aliments trop salés s’avèrent très toxiques.
  5. Le chocolat : Contient une substance appelée la théobromine qui est toxique pour les animaux.
  6. Le miel pur : Pouvant être contaminé par la bactérie Clostridium botulinum responsable du botulisme.
  7. Le lait et ses produits dérivés : Les oiseaux ne digèrent pas le lactose contenu dans les produits laitiers d'origine animale. 

nourrir les oiseaux en hiver 8

Cacahuètes : soyez prudents ! Evitez les risques d’empoisonnement des oiseaux par l’aflatoxine, substance mortelle qui se développe lorsque les arachides séjournent à l’humidité. Evitez de les conserver d’un hiver à l’autre et retirez toute cacahuète présentant des signes de moisissure.


J’espère que ces quelques lignes vous auront apporté une aide précieuse.

                                                                                                                 

CR d'Automne 2019 de Saint Jean de Beauregard

Écrit par Jardico

Compte rendu de l'édition automnale 2019 de la Fête des Plantes de Printemps de Saint- Jean de Beauregard...

Généreuse en découvertes botaniques et en belles rencontres, dans la lumière dorée de la fin d’été, cette édition automnale de la Fête des Plantes a fait les délices de tous les amateurs de jardin.

Temps fort de la manifestation, les Prix et Trophées ont récompensé les plantes les plus méritantes. Attribués par cinq jurys indépendants, ils véhiculent les valeurs d’excellence botanique, de partage des connaissances horticoles et de développement de l’amour des jardins, chères à Saint-Jean de Beauregard.

A découvrir sans tarder dans les pages suivantes...

cr A sjdb 2019 1cr A sjdb 2019 2cr A sjdb 2019 3cr A sjdb 2019 4cr A sjdb 2019 5

cr A sjdb 2019 6cr A sjdb 2019 7cr A sjdb 2019 8cr A sjdb 2019 9cr A sjdb 2019 10

Crédits photos © Carole Desheulles

logo pdf  A découvrir sans tarder dans les pages suivantes...

                                                           

Poissons morts dans la Seine

Écrit par Jardico

Plusieurs tonnes de poissons morts ont été repêchées dans les eaux de la Seine après l'incendie de la station d’épuration d’Achères, ce qui a eu pour effet de déverser dans le fleuve, des eaux non traitées chargées de matières organiques et provoquant un manque d’oxygène et l’asphyxie des poissons.

Source : Francetvinfo 

Cet incendie est le troisième incident survenu en un an sur ce site classé Seveso en raison de risques toxiques.

La station d’épuration d'achères, créée en 1940 et qui s’étend sur 250 ha, est l’une des plus grandes du genre en Europe et traite en temps normal 60 % des eaux usées de l’agglomération parisienne.

 

Un milliard d’arbres...

Écrit par Jardico

Plan­ter un milliard d’arbres d’ici 2050  ?

Si le chiffre donne le tour­nis, rien n’est trop beau en Austra­lie pour secou­rir la planète Terre. Bloom­berg rapporte le 16 février 2019 que le gouver­ne­ment austra­lien se prépare par cette déci­sion à atteindre les objec­tifs fixés par l’Ac­cord de Paris sur le climat. 

Un milliard d arbres 1

Crédit photo @ Vanessa Lang

Cette annonce concorde avec les résul­tats de l’étude d’une équipe de scien­ti­fiques guidée par le cher­cheur Thomas Crow­­ther qui a récem­ment estimé que « plan­­ter mille milliards d’arbres pour­­rait enrayer le réchauf­­fe­­ment clima­­tique » et la perte de biodi­­ver­­sité. Le gouver­ne­ment austra­lien estime que cette mise en terre fréné­tique pour­rait élimi­ner 18 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an d’ici 2030 ; sachant que l’Aus­tra­lien produit actuel­le­ment l’équi­valent de 500 millions de tonnes par an, cette quan­tité est loin d’être négli­geable.

D’après une étude de l’uni­ver­sité natio­nale austra­lienne (ANU), l’Aus­tra­lie ne ménage pas ses efforts pour atteindre plus tôt que prévu les objec­tifs de réduc­tion des gaz à effet de serre, fixés lors de la COP21 à Paris. « L’Aus­tra­lie est en passe d’at­teindre 50% d’élec­tri­cité renou­ve­lable en 2024 et 100% en 2032 », indique le profes­seur Andrew Blakers qui a mené cette étude publiée le 8 février.

Source : Bloomberg